Les pathologies

-Les pieds plats et pieds plats valgusPieds plats Valgus podologie Villa Tarnier Chartres

Le pieds plat correspond à un effondrement de la voûte plantaire dans le plan sagittal dû à une hyper-laxité ligamentaire et une hypotonie des muscles stabilisateurs internes. Associé à une déformation en éversion du médio/arrière pied dans le plan frontal, ils sont appelés : pieds plats valgus.

-Les métatarsalgies:

Douleurs de l’avant pied due à une surcharge fonctionnelle et/ou un déséquilibre postural antérieur. Elles correspondent à une inflammation des structures péri-articulaires des articulations métatarso-phalangiennes souvent associé à un oedeme local et une subluxation des orteils correspondants. De plus une réaction keratosique y est parfois associé: le durillon.

-Les tendinites d’Achille

Le tendon d’Achille est le tendon terminal des muscles du mollet ( jumeaux et solaire ), son atteinte est fréquente et ne concerne pas exclusivement le sportif . Ses causes sont diverses: morphologie des pieds , surmenage, posturale, changement de chaussures. Le traitement sera étiologique et symptomatique par le port de semelles et thérapie laser.

-Tendinopathie des stabilisateurs latéraux de cheville

Les mucles jambiers postérieurs ainsi que les courts et longs fibulaires enserrent la cheville et la stabilise dans le plan frontal. Une atteinte de ceux ci provoquera une inflammation de l’insertion du tendon (enthésopathie), soit de la gaine (ténosynovite) soit du tendon lui meme (tendinite). La cause est morphologique et réactionnelle à une surcroit d’activité et correspond à une réaction inflammatoire.

-les fasciites, myoaponévrosites plantaires et épines calcanéenes:

Elles concernent une atteinte inflammatoire de l’aponévrose plantaire et/ou des muscles courts fléchisseurs et adducteurs du gros orteils .
La douleur est ressenti sur la zone plantaire et périphérique du talon avec des irradiations dans la voute plantaire. Elles sont favorisées par un effondrement de la voute plantaire, une surcharge pondérale ou une posture antérieure. Ces douleurs correspondent à des tendinites d’insertion ( enthésopathie) de ces muscles, à ne pas confondre avec une simple talonnade qui est en rapport avec un écrasement des tissus mous.

-Les périostes tibialesPériosite Tibiale podologie posturologie Villa Tarnier Chartres

Celles des jambiers antérieurs ou postérieurs sont les plus fréquentes et correspondent à une inflammation du périoste du tibia au niveau de l’insertion aponévrotique de ces muscles. Ressenti comme une brulure vive. On la rencontre chez les coureurs à pieds. Elles ont différentes étiologies: un mauvais chaussage, une insuffisance d’appui du 1er rayon et une pronation excessive.

-La névrome de Morton

Egalement nommée maladie de Morton ou métatarsalgie de Morton, est une formation pseudo-tumorale siégeant sur un trajet nerveux à la face plantaire du pied. La zone

Névrome de Morton podologie Villa Tarnier Chartres

concernée est une zone d’anastomose entre les deux nerfs responsables de la sensibilité de la plante du pied : nerf plantaire médial et nerf plantaire latéral. Elle est l’une des plus vues en podologie.
Il s’agit d’une affection qui se caractérise par l’apparition de douleurs particulièrement vives ressemblant généralement à des brûlures et parfois électrique, dont la source se situe au niveau du troisième ou du deuxième espace inter-métatarsien (extrémité du pied entre la deuxième et la troisième racine des orteils). Cette douleur, qui irradie à la face latérale des orteils, est déclenchée quand le patient est en position debout ou lorsqu’il marche. Le patient est obligé de se déchausser pour faire cesser les douleurs et le port de chaussures trop étroites devient impossible.
Conseil: Le port d’orthéses plantaires ,eviter les chaussures avec talons hauts et étroite, eviter la compression de l’avant pied.

-Les osteochondroses de croissance ( “Sever” au niveau du talon, “Osgood-Schlatter” sur la face antérieur du genou…)

Rencontrées chez l’enfant sportif le plus souvent,, elles sont favorisées par l’activité physique et les troubles statiques du pied tel que le pied plat valgus. Seul le repos et le port d’orthèses plantaires peuvent stabiliser et soulager les douleurs.

-Entorse de cheville

Très fréquente chez le sportif elle concerne le plus souvent le faisceau antérieur du ligament latéral externe. Il existe différents stades de gravité mais aucunes ne doit être traité à la légère faute de quoi il en suit une instabilité et des récidives ainsi que des conséquences sur la posture globale.

-Hallux Valgus (“oignon”)Hallux Valus podologie Villa Tarnier Nantes

Il correspond à une triple déformation évolutive de l’avant pied:
-déviation du 1er métatarsien en varus
-déplacement du gros orteil ( Hallux) en valgus
-rotation externe du gros orteil
Héréditaire, il est favorisé par le port de chaussures étroites à talons hauts, mais surtout du à une morphologie de pieds valgus entrainant une désorganisation musculo-squelettique du pied.
Cette déformation engendre une saillie osseuse ( exostose) située en regard de la déformation qui est aggravée par la marche.
Le 1er orteil assure la propulsion du corps vers l’avant lors de la marche et participe énormément à la stabilité du corps.
En cas d’Hallux valgus il perd ce rôle d’appui et de stabilisateur, qui est assuré par les autres orteils. Il en résulte des douleurs de l’avant pied médian, arthrose, un conflit cutané avec le chaussant et un déficit postural.

-Rachialgies et scolioses

Les asymétries toniques posturales entrainent des rotations du bassin et du rachis. Ces tensions musculaires limites les mouvements rotatoires physiologiques du rachis tel des haubans qui tire sur un mat. Les douleurs qui suivent sont des douleurs plus ou moins intense mais chroniques.
Les origines des ces asymétries peuvent être multiples, liées à l’activité professionnelle, à des troubles viscéraux, émotionnels, mais aussi iatrogène au traitement orthodontique.

-Arthroses

Très rependue, elle résulte d’une dégradation du cartilage qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. Elle est d’autant plus fréquente que l’on vieillit. Elle se manifeste par des douleurs lors des mouvements et limite la mobilité articulaire. Peu à peu des raideurs apparaissent et parfois même des blocages. Elle s’accompagne de douleurs peri-articulaires inflammatoires.
Le traitement est symptomatique afin de réduire la douleur et dans les cas de dégradation avancée la chirurgie permettra la pose de prothèses.
Les orthèses plantaires réduiront les contraintes articulaires, faciliteront le mouvant en améliorant la biotechnique et l’empilement articulaire.

60 avenue du maréchal Maunoury , villa Tarnier, 28000 CHARTRES

OÙ NOUS TROUVER ?

LES DISPONIBILITÉS

Du lundi au vendredi
De 8h00 à 19h00
Consultations à domicile sur rendez-vous. N'hésitez pas à nous contacter en nous envoyant un message ou au 02.37.35.19.19.